Accueil | Cont@cts | Liens | Téléchargements | Plan

       

  ~  Débuter  ~  Biologie  ~  Ecologie & Comportement  ~  Identification & Classification  ~  Ressources  ~ 

   Vous êtes ici : Accueil >> Activités >> Où trouver les insectes?  
 


Où trouver les insectes?

Les "trucs", les astuces et les bons coins pour trouver les insectes...

pour en savoir plus sur le matériel d'observation, quelques techniques pour observer et attirer les insectes : allez voir sur cette page, "Comment observer les insectes?"

 

 

à nos pieds, dans la moindre touffe d'herbe... la nature à notre porte!
impossible de se baisser et de regarder par terre sans voir au moins un insecte

Mais avant tout, il faut apprendre à regarder...

Une question de point de vue...

          C'est avant tout une question de "regard", d'état d'esprit. Mais attention : rien qui nécessite un talent naturaliste ou une vue exeptionnelle. Seulement une envie de découverte, de voyage dans cette autre dimension... Et pour partir en croisière dans ce grand monde des petits, il est inutile d'aller loin! Asseyez-vous dans l'herbe, prenez votre temps... laisser vos yeux flaner, s'habituer à cette courte distance et à la petite taille des vos "cibles"... c'est un peu comme se plonger dans un livre... un émerveillement d'enfant, une ouverture... accepter de se laisser aller, là, dans les herbes, d'être emporté quelques secondes dans un autre univers pour en rencontrer les habitants... ne cherchez pas! Ce sont eux qui viendront à vous. Quelques secondes, une minute ou deux et le premier extraterrestre apparait : fourmi moissonneuse transportant sa graine comme un parasol, punaise bariolée aux formes improbables, simple et jolie coccinelle, puçeron déguingandé sur ses échasses de lilliput... et si vous avez de la chance, un phasme, un flambé, une cicindèle...

          Il se passe toujours quelquechose, il suffit de décrypter : la coccinelle ne marche pas sur une tige de pâquerette, non : elle chasse, elle inspecte, centimètres par centimètres cette tige qui pourrait bien abriter un troupeau de puçerons. Si elle le trouve, quelle action! Une première victime est dévorée, puis deux. Un rescapé émet des phéromones d'alerte et voilà la moitié de la colonie qui se laisse choir au sol, comme paralysés : c'est la meilleure technique pour éviter la mort! Parfois, la cavalerie arrive très vite : le troupeau de puçerons peut être gardé par quelques fourmis qui assurent leur sécurité et profitent du miellat sucré qu'ils secrètent. La coccinelle est alors assaillie par les fourmis, retournée, mordue, jetée par dessus bord... pas de quartier!

exotiques, variés, comportements passionnants

La moindre fleur voit passer un insecte pollinisateur au moins une fois toutes les 5 minutes. Et pas seulement les abeilles de la ruche voisine! Des syrphes, ces mouches qui miment les guêpes, des ichneumons à l'interminable organe de ponte, des co

souvent, les passionnés d'insectes sont réputés insupportables en balade, car ils s'arrêtent tous les 3 mètres... et pour cause! pour trouver leur bonheur, il leur suffit de faire un pas et de découvrir un nouveau monde!

Le désordre est vivant!

Tout ce qui fait un peu "désordre" a de grandes chances de receler des trésors :

     Soulevez une pierre posée là, en vrac, au beau milieu d'une pelouse : il y a une chance sur mille pour que vous n'y trouviez pas une fourmilière. Les ouvrières avaient entreposé là, pour qu'ils grandissent au plus près du soleil, les larves et les oeufs pondus par leur reine. Observez l'organisation dans leur débandade : qui les ouvrières emmènent-elles en premier à l'abri? 

(quoi en premier?), petits poissons d'argent...) mais n'oubliez pas de la remettre exactement à sa place! (n'ayez pas peur, ils ne seront pas écrasés). A leur échelle, pas replacer correctement la pierre c'est comme si le ciel leur tombait sur la tête!

     Farfouillez dans une vieille souche un peu pourrie, arrachez-en quelques bouts... vous trouverez des lucanes, des longicornes... des larves, gros vers blancs, parfois enfermées dans cette souche de puis plusieurs années!

     Dans un buisson  de Lilas, de Buddleia en fleur au soleil, vous trouverez des Cétoines, des Syrphes, une myriade de papillons qui, si vous avancez doucement, se laisseront approcher à quelques centimètres...

     Sur les ombellifères des bords de chemins (les "carottes sauvages"), toute une foule se presse pour profiter des ces véritables auberges à nectar. Parfois même, c'est le seul endroit ou vous pourrez voir certains insectes, comme la superbe Rosalie des alpes qui, lorsque qu'elle ne se nourrit pas, est plutôt coutumière... de la canopée! 

dans une flaque, dans une mare : dytiques, nèpes, gerris, larves de libellule

 

>>> pour en savoir plus sur le matériel d'observation, quelques techniques d'observation, pour attirer les insectes : allez voir sur cette page, "Comment observer les insectes?"

 

 
     
 

A propos de Microcox | Crédits | L'Actu nature | Pour les Webmasters | Forum (SITE EXTERNE) | FAQ (SITE EXTERNE)

Attention, vous allez vous mouiller la souris!


© Copyright Microcox 2001-2006. www.microcox.net  - site personnel d'initiation à l'entomologie.
Les textes et leurs illustrations sont la propriété des auteurs et collaborateurs du site. 
La copie des clichés portant un copyright n'est pas autorisée : contacter directement leurs auteurs. 
La copie dans un cadre éducatif des clichés sans copyright et des textes est encouragée sous réserve de mention claire de la source.